Tout savoir sur le sanibroyeur

Vous songez à installer un sanibroyeur dans votre logement ? Souvent complémentaire à un WC classique, il peut-être, dans certains cas, une obligation à cause d’une canalisation de faible diamètre. Découvrez sans plus attendre toutes les informations à connaître avant d’envisager son installation !

Le sanibroyeur : un WC équipé d’un moteur électrique

Vous aviez entendu parler du sanibroyeur mais vous n’aviez pas vraiment compris son principe, ni même, son intérêt ? Sachez en premier lieu qu’un tel WC est souvent une solution de secours, que l’on souhaite avoir un second WC chez soi ou que l’on ne puisse, à cause d’un logement trop ancien par exemple, pas installer un toilette standard.

On trouve deux types de sanibroyeur :

  • Ceux qui ont le sanibroyeur intégré : dans ce cadre, le moteur est intégré directement à la cuvette. Ces modèles sont généralement compacts et pratiques.
  • Ceux qui sont dotés d’un broyeur indépendant : ce dernier peut être installé sur des toilettes standards, à l’arrière de ces derniers.

De par son fonctionnement, ce WC rime avec une faible consommation d’eau ce qui est un atout non négligeable. Cependant, il n’en est pas moins synonyme d’une grande vigilance et nécessite en effet de veiller au meilleur entretien de la canalisation. Un détartrage très régulier est une obligation à ne négliger sous aucun prétexte !

Un WC complémentaire qui se rendra vite indispensable !

Quand un WC standard doit obligatoirement être posé près d’une colonne destinée à récolter les eaux usées, le sanibroyeur peut être installé n’importe où, ce qui est évidemment une grande qualité ! Grâce à sa matière électrique broyant les matières, il peut en effet pallier à cette distance et à ce manque de gravité et permettre d’évacuer les déchets. Côté inconvénients, on pourra noter que le prix parfois onéreux d’un sanibroyeur peut paraître excessif. Il semble néanmoins important de lui accorder un budget conséquent afin d’être certain de sa robustesse et donc, de sa résistance sur le long terme. Enfin, même si cela peut varier selon les modèles, un tel WC peut être imposant et bruyant.

Pour son fonctionnement : une prise électrique obligatoire !

A priori, rien ne vient différencier un WC classique d’un sanibroyeur, du moins pour ce qui est de leur apparence. La différence flagrante, c’est la présence d’un moteur dans le cas du second, mécanisme qui permet de broyer les matières avant d’envoyer les déchets dans les eaux usées.

Pour qu’il puisse fonctionner, il est important d’avoir à proximité :

  • une prise électrique,
  • une arrivée d’eau,
  • ainsi qu’un raccord au réseau d’évacuation.